Dimanche 15 juin, 5e Granit’ Montana VTT

Nous étions 4, à 8h30 au départ de cette épreuve devenue mythique (qui commence à être reconnue au niveau mondial). Bien sûr, le coté mythique s’applique pour les 75 km de ce marathon VTT.

Nos Riders du VCS :
– Florian Levardon
– Sylvain Levardon
– Jocelyn Lepetit
– Stéphane Lenoir

Pour notre part, le 55 km, déjà très très très très dur (très dur donc) nous suffisait amplement.

Après le départ du 75 km à 8h30 et ses 250 concurrents, nous attendions le notre 10 min plus tard.
Mais départ 8h55, car les ambulanciers ont du intervenir sur 2 chutes à la premières descentes, pourtant loin de la difficulté de ce qui attendait par la suite.

Très vite, Florian et Jocelyn prennent de l’avance, de toute façon, avec 200 participants, c’est la file indienne au ralenti dans les sous bois. Au km 7, 2e grosse descente, Stéphane s’arrête quelques minutes pour contacter les secours. Un autre VTTiste est passé par dessus et s’est ouvert l’avant bras. Celui ci descendra a pied le reste de la pente, Stéphane repartira.

Lui même fera un joli soleil dans les rochers, mais pas de mal. Jocelyn fera pareil également de son coté, et Sylvain aussi chutera, mais un peu plus grave pour lui : «  »des rayures sur tout le coté droit une pizza 4 saisons sur la cuisse gauche et une entorse pour la cheville gauche alors qu’il me manquait « que » 15 km les boules !!! «  »

Nombreux passages seront extrêmement difficile à franchir, même pour les enduro confirmé que sont Florian et Jocelyn. (Je pense aux 2 énormes rochers vers la fin, en pleine descente, à passer entre, juste la largeur d’une roue, les pédales et même les guidons y ont ripés pour certains concurrents)

Stéphane rattrapera ses 2 collègues au km 30. Jocelyn avait cassé la chaîne. Puis après le ravito du 36 km, ce sera chacun pour soit pour les 20 derniers km, éprouvant. Les courbatures et les crampes, dont celles des bras à force de se retenir dans les descentes vertigineuses, fatiguent énormément, et le risque de chute s’accroît. Il vaut mieux éviter de se péter la gueule à cause de la fatigue et de passer les endroits dangereux à pieds (surtout qu’il semblait que les endroits les plus durs étaient justement à la fin du circuit).

Bilan :
Florian arrive le 1er des 3 :
67e/135 (sur 200 partants !) en 5h32 total, soit 9.9 km/h de moyenne Il finit 8e des 22-30 ans

Stéphane sera 84e/135 en 5h52 (5h20 roulé) soit 9.4 de moy. Il finit 35e des 30-39 ans

Jocelyn sera 93e/135 en 6h02 soit 9.1 de moy. il finit 12e des 22-30 ans

pour comparaison, le 1er fait 3h32, soit 15.5 de moy
et le 1er des 75 km fait 5h04 !!!!!!! soit 14,8 de moy.

Donc une épreuve très dure à expérimenter au moins une fois, au pire sur le circuit randonnée de 38 km.

Stéphane Lenoir

20140619-225819-82699093.jpg

20140619-225902-82742550.jpg

20140619-225902-82742421.jpg

20140619-225902-82742683.jpg

20140619-225902-82742259.jpg

20140619-225902-82742945.jpg

20140619-225902-82742817.jpg

La publication a un commentaire

  1. KIKI-129

    DUR DUR et technique, il faut être en plus acrobate
    mais c’est la granite

Laisser un commentaire